Plusieurs associations du Collectif Bicyclette Bretagne sont membres de l'AF3V :

Association Française pour le développement

des Véloroutes et Voies Vertes

https://af3v.org

Vél'Orient est la Délégation Régionale de l'AF3V pour la Région Bretagne

Vélo Utile (St-Brieuc) est Délégation Départementale de l'AF3V pour les Côtes d'Armor

Kernavélo (Quimper) est Délégation Départementale de l'AF3V pour le Finistère

Rayons d'Action (Rennes) est Délégation Départementale de l'AF3V pour l'Ille-et-Vilaine

Le Collectif Cyclisme et Prévention 56 est Délégation Départementale de l'AF3V pour le Morbihan

En vue des élections départementales et régionales des 13 et 20 juin 2021, l’AF3V propose aux candidats 10 engagements concrets pour améliorer le réseau des voies vertes et favoriser la pratique du vélotaf*.

Le Collectif Bicyclette Bretagne soutient ce plaidoyer et interpelle les candidats sur ces engagements.

* Vélotaf = aller au travail à vélo

Engagement n° 1 : Créer des comités d’itinéraire avec les usagers

Argumentaire :

 

Les voies vertes sont un maillon essentiel du réseau cyclable à haut niveau de service pour relier les cœurs de ville et la périphérie.

 

Ces voies vertes sont souvent conçues à des seules fins récréatives, En réalité les cyclistes utilisant ces aménagements pour leurs déplacements utilitaires sont parfois les utilisateurs les plus nombreux.

 

Pour chaque itinéraire de voie verte, les pouvoirs publics doivent s’appuyer sur cette expertise d’usage. A l’instar des comités de ligne pour les transports publics, une concertation régulière permettra de définir le meilleur tracé en amont des projets et d’adapter les infrastructures existantes au besoin de tous les usagers : piétons, personnes à mobilité réduite, roller, vélotouristes et vélotafeurs.  

 

Engagement n° 4 : Créer des corridors biologiques distincts des voies vertes

 

Argumentaire :

 

Les voies vertes et les trames vertes sont deux infrastructures écologiques mais avec des fonctions différentes et non compatibles.

 

Une voie verte n’est pas conçue pour accueillir la biodiversité ; un corridor biologique n’est pas conçu pour favoriser les déplacements à vélo et modes actifs.

 

Ces deux aménagements ne peuvent pas se superposer sur la même emprise et doivent être aménagés distinctement..  

 

10-engagements-af3v-VVVelotaf.jpg